Vos mots-clés ici.

Vélo électrique Suisse(cliquez pour visiter):
Présentation :
Les Victoriens à vélo peuvent-ils être considérés comme les premiers hipsters de l'histoire ? De nos jours, nous sommes habitués à voir des hommes à la longue barbe et aux vêtements vintage sur des bicyclettes à pignon fixe, mais bien avant eux, il y avait des hommes aux moustaches sculptées et aux vêtements à la mode qui chevauchaient des vélocipèdes et des bicyclettes. Comme les différentes modes, la bicyclette a évolué au fil des ans. Alors qu'autrefois c'était la voiture qui était considérée comme le transport de l'avenir, aujourd'hui les cyclistes et les réseaux de pistes cyclables sont de plus en plus nombreux et importants dans la plupart des villes du monde.
Par conséquent, la signification intrinsèque de la bicyclette ne peut être sous-estimée : son évolution a fourni à l'homme le premier moyen de transport humain à deux roues et a émancipé les femmes, devenant un symbole de progrès, de plaisir, de loisir, de liberté et d'amusement. En outre, elle incarne un espoir lié à un avenir meilleur qui marque un changement de cap par rapport à la situation actuelle : changement climatique majeur, obésité croissante et croissance démographique, notamment dans les villes. Depuis ses humbles débuts, lorsque le vélo était entièrement fabriqué en bois et ne possédait ni pédales ni freins, il a certainement parcouru un long chemin jusqu'aux versions les plus modernes disponibles aujourd'hui. LE PREMIER VÉLO

Bien qu'il existe des preuves discutables de l'existence de bicyclettes avant 1800, il est largement admis que la première bicyclette a été inventée en 1817 en Allemagne par un certain baron Karl von Drais. Appelée Laufmaschine, ce qui signifie "machine de course" en allemand, la première bicyclette de Drais a été brevetée en 1818. Il s'agit du premier moyen de transport à deux roues, à propulsion humaine et manœuvrable, à succès commercial. D'autres inventeurs s'approprient rapidement son idée, dont le plus célèbre est Denis Johnson, basé à Londres, qui crée une version plus moderne et améliorée de la machine de course originale de Drais. Presque entièrement sculpté dans le bois et doté d'une roue avant maniable, il a été conçu pour réduire de moitié le temps de déplacement. Cette invention à deux roues n'avait pas de pédales et les conducteurs devaient la faire avancer de manière plutôt précaire avec leurs pieds, et dévaler les collines en essayant de rester en équilibre. Surnommé "cheval de loisir" ou "cheval de dandy", et officiellement connu sous le nom de draisine (et plus tard de vélocipède), il ressemblait beaucoup aux bicyclettes à deux roues que nous connaissons aujourd'hui.
LA NOUVELLE DRAISINE

Entre 1818 et 1820, posséder une draisine est devenu la mode du moment et s'est répandu de l'Europe occidentale à l'Amérique du Nord : la draisine était considérée comme un objet indispensable à la mode, surtout dans le Londres aisé. Cependant, en quelques années, sa popularité a diminué et certaines villes ont même interdit son utilisation en raison du nombre élevé d'accidents qui se produisaient malheureusement. Au cours des décennies 1820-1850, la draisine se transforme en différentes formes : de nouveaux modèles sont dotés de trois ou quatre roues (tricycles ou quadricycles) et des accessoires et éléments supplémentaires tels que des manivelles, des pédales et des leviers à main font leur apparition. Les manivelles étaient utilisées avant le développement des chaînes de bicyclette, pour positionner les pédales loin du pivot qui actionne la roue et avant que les pédales ne soient utilisées pour déplacer la bicyclette.

Pages :
Cliquez pour visiter la page Boutique Vélo électrique.
Boutique Vélo électrique
1840-1870
BICYCLETTES BONESHAKER

Dans les années 1860, Pierre Michaux, fondateur de la société Michaux, a mis au point la première bicyclette à deux roues véritablement populaire et commercialement réussie, qui comportait l'ajout de pédales et de manivelles rotatives sur la roue avant permettant au cycliste de faire avancer la bicyclette en pédalant. SafetybikeIl a connu un succès soudain et est devenu pendant un court moment incroyablement à la mode, mais les inconvénients n'ont pas tardé à apparaître : l'utilisation de cadres métalliques rigides et de roues en fer rendait les vélos encombrants et lourds, jusqu'à 45 kg environ. Ces bicyclettes étaient connues sous le nom de 'boneshakers' et, comme leur nom l'indique, elles étaient extrêmement inconfortables et difficiles à manœuvrer, malgré l'ajout de sièges à ressort, et même monter sur le vélo n'était pas très pratique, puisque le cycliste devait courir à côté et sauter sur la selle, le tout à une certaine vitesse. Plusieurs modifications ont été apportées par la suite, notamment l'ajout de roues en caoutchouc pour remplacer celles en métal et de roulements à billes pour améliorer le mouvement des pédales. Les vélocipèdes à trois et quatre roues sont également devenus populaires à peu près à la même époque, déclenchant un processus qui allait pousser les inventeurs à tenter de mettre au point une vaste gamme de moyens de transport incroyablement efficaces.
LES PREMIÈRES BICYCLETTES EN CHINE

Bien que la Chine soit aujourd'hui connue comme la capitale mondiale de la bicyclette, celle-ci y a été introduite en 1860 par le fonctionnaire chinois Bin Chun, qui a vu un vélocipède filer dans les rues lors d'une visite à Paris. Ayant été soumise aux lois occidentales peu de temps auparavant, la Chine n'était pas aussi réceptive à une nouvelle invention étrangère et a rejeté l'idée dans son ensemble. Vers la fin du XIXe siècle, ce sont surtout les étrangers qui utilisent les bicyclettes à Shanghai, tandis que les habitants de tous horizons continuent de préférer les chaises à porteurs ou la dernière invention, le pousse-pousse (inventé en 1870). Il était tout simplement inacceptable pour tout Chinois respectable de se déplacer seul ou, pire encore, d'être vu en train de transpirer en public. Cependant, malgré la lenteur initiale de l'adoption de cette invention à deux roues, il est clair que Bin Chun a ouvert les yeux sur ce qui allait devenir l'un des plus grands marchés de la bicyclette au monde.
Cliquez pour visiter la page .

Cliquez pour visiter la page .

Cliquez pour visiter la page .

Activités :
Loisirs : Vélo
Cyclisme : Vélo tout terrain, VTT, Cyclo-cross, Cyclisme sur route
Vélo : vélos pliants, VTT, Vélos électriques, VTC, Vélos de route, Vélos urbains

Zone d'intervention géographique :
Suisse : Suisse italienne, Suisse alémanique, Lausanne, Suisse romande, Genève
(13) Bouches du Rhône : Marseille, Aix en Provence
Île de France : (75) Paris

Evaluation du site par choix du net :
Moyens de contact : Téléphone fixe, Courrier, Email, Formulaire de contact
Evaluer comme : Bon(4/6)
Contenu du site : Quantité de contenu Moyenne(3/6)

Visiteur/Client ciblé :
Les clients sont généralement des : Particuliers
Age : Adolescent, Adulte, Senior

Type de site :
Boutique en ligne

Divers :
Type d'action : Vente

Adresses:
- Glasnost conseils sarl
Ruelle de la sapinière 5
1880 Bex(Suisse)
Tél : 02 18 23 01 92


Téléphone(fixe,portable,fax):
Fixe : 02 18 23 01 92

Référencement du site (le 2021-03-15):
Taille, Vitesse, Durée de chargement de la page d'accueil : 58.3 ko, 5.6 ko/s, 10.374622 s

Vérification du site par choix du net:
Dernière vérification le 2021-03-15 : site en ligne(1ère vérification).

24 Avenue Charles le Goffic - 35740 PACE - Tél : - Email :
Conditions Générales d'Utilisation | Réalisé par www.polydev.com site déposé - Tous droits réservés| Liens