Yonne Solaire
Communiqué de presse du 11-10-2012 à 0:00 - Thématique:Chauffage & Energies nouvelles - Afficher 247 fois.

1ère mondiale à Haguenau : Un abri à vélos solaire à recharge électrique par induction

L'abri à vélos solaire à recharge électrique par induction a été inauguré lundi 17 septembre à Haguenau -pendant la semaine européenne de la mobilité- par Claude Sturni, Député-maire de Haguenau et Michel Munzenhuter, Directeur Général de Sew-Usocome. Cet abri à vélos solaire, de technologie 100 % française, permet d'accueillir 10 vélos : 4 vélos électriques à recharge classique (prise électrique), 2 vélos à recharge de batterie sans contact et 4 vélos « traditionnels ».

Un partenariat innovant, une première mondiale

Haguenau, 36 000 habitants, devient ville test en proposant au grand public un abri à vélos solaire équipé du dispositif de recharge par induction. L'abri installé au centre-ville, rue de la Moder, permet à tout cycliste de garer et de recharger son vélo à assistance électrique, quel que soit le modèle. Cette réalisation est le fruit du partenariat entre la Ville de Haguenau et Sew-Usocome. L'entreprise haguenovienne a mis au point une solution technique innovante, permettant la recharge de véhicules électriques (vélos ou voitures) sans contact, grâce à un procédé par induction. Une innovation que la Ville de Haguenau met à la disposition de tous les cyclistes, habitants et visiteurs, librement et gratuitement.

Une première mondiale qui ne manque pas d'atouts :

• Confortable, il suffit de se garer. Le processus de recharge se lance automatiquement
• Fiable par tous les temps, avec un rendement aussi important qu'avec un système de recharge par fil
• Insensible au vandalisme grâce à l'intégration des éléments actifs dans le sol, sans câbles et connecteurs apparents
• Invisible sous le revêtement, l'installation n'altère pas le paysage urbain
• Peu onéreuse, la mise en place ne nécessite pas de gros œuvre important.
La transmission d'énergie sans contact, comment ça marche ?

Le cycliste recharge simplement les batteries de son vélo en stationnant sur une plaque de transfert intégrée dans le sol. Un champ magnétique se crée à travers la béquille, permettant la transmission d'énergie électrique. Ainsi, avec ce système, on s'affranchit des branchements et prises électriques. Cette technologie de transfert d'énergie sans contact est déjà utilisée pour des applications industrielles, et est désormais proposée pour le vélo, mais aussi au monde de l'automobile.

L'énergie solaire au service de l'alimentation électrique

Les capteurs photovoltaïques – le toit de l'abri – permettent de produire de l'énergie qui est revendue à Electricité de Strasbourg. Le distributeur fournit en parallèle l'électricité nécessaire au rechargement des batteries.  Plus de détails...

Source : Tecsol 24 sept 2012

24 Avenue Charles le Goffic - 35740 PACE - Tél : - Email :
Conditions Générales d'Utilisation | Réalisé par www.polydev.com site déposé - Tous droits réservés| Liens